Les grandes erreurs judiciaires de France Vue plus large

Uniquement en ligne

Les grandes erreurs judiciaires de France

D10_7993

Produit neuf

Prix éditeur : 24,90 €

-67%

8,00 € TTC

Prix recommandé :
TTC

Livré en 48/72h

L'erreur judiciaire, commise par une juridiction dans son appréciation de la culpabilité ou de l'innocence d'une personne, est relativement rare. Mais elle existe. Et ce, dès l'instant où ladite personne a été mise en examen, à plus forte raison si elle est placée en détention en attendant sa comparution en cour d'assises. Dans l'histoire criminelle de France, la justice s'est trompée très lourdement - et très injustement - à plusieurs reprises, au point d'envoyer un innocent en prison, au bagne et même à la guillotine.
Bafouant l'honneur d'une famille en même temps qu'elle prenait la vie d'un individu. Ainsi, le malheureux Justin Bornet fut conduit devant le poteau d'exécution sur le faux témoignage d'un de ses voisins ; Jean Calas subit la torture jusqu'à trépas, après avoir été accusé sans la moindre preuve de l'assassinat de son fils ; pour l'anecdote, il fallut l'intervention de Voltaire pour qu'il soit enfin innocenté et que " réparation " soit faite à sa famille.
D'autres, comme Emile de la Roncière, Guy Mauvillain et Loïc Sécher, passèrent des années en prison pour un crime qu'ils n'avaient pas commis avant d'être réhabilités. Sans oublier, bien sûr, la fameuse affaire Dreyfus, qui mit en émoi la Troisième République... Du XVIIIe au XXe siècle, Jean-Charles Gonthier et Annie Ragnaud-Sabourin reviennent sur quelque vingt-cinq erreurs judiciaires qui auraient pu être évitées.
Pour ne jamais oublier...

  • DIMENSIONS : 20,6 cm × 25,6 cm × 0,1 cm
  • NB. DE PAGES : 320 pages
  • EDITEUR : DE BOREE
  • ANCIEN PRIX : 24,90 €
  • EAN : 9782812907074

Plus de détails

Stock : 41 Articles

Frais de port
jusqu'a 9.99 € ==> 2.99 €
jusqu'a 19.99 € ==> 4.99 €
jusqu'a 29.99 € ==> 7.99 €
à partir de 30 € ==> offert

30 autres produits dans la même catégorie :